Informations utiles sur le permis de conduire

Vous avez l’intention d’acheter une petite voiture ou bien vous en avez hérité de la part d’un cousin, d’un oncle. Pour pouvoir circuler avec, vous devez régulariser les papiers du véhicule, mais dans un premier temps, vous devez penser à votre permis de conduire. Que devez-vous savoir à ce propos ? Comment l’obtenir et que faire si vous constatez des erreurs sur le permis de conduire tout neuf que vous venez de recevoir ? Voici les informations dont vous avez besoin concernant le permis de conduire français.

Le permis B pour conduire une voiture

Le permis B vous donne le droit de conduire une voiture avec ou sans remorque. Pour l’obtenir, vous devez être âgé de 18 ans au minimum même si vous pouvez en faire la demande dès votre seizième anniversaire. Mais si vous avez moins de 21 ans et que vous en êtes à votre première catégorie de permis, vous devez d’abord être titulaire de l’attestation scolaire de sécurité routière de second niveau ou ASSR2 ou encore de l’attestation de sécurité routière ou ASR. Avec un permis B, vous pouvez conduire un véhicule ayant le profil suivant : un véhicule pour le transport de personnes ou de marchandises, un véhicule qui a un PTAC inférieur ou égal à 3,5 tonnes et qui dispose de 9 places assises, conducteur inclus. Ce permis vous donne aussi le droit de conduire un véhicule ou un engin forestier ou agricole dont la vitesse est inférieure à 40 km/h, qu’il ait une remorque ou pas et quel que soit le poids de celle-ci.

Si vous avez des problèmes de santé, vous devez au préalable consulter un médecin. Mais avant tout, si vous êtes un ressortissant français, pour obtenir votre permis de conduire une voiture, vous devez vous inscrire dans une auto-école ou un centre de formation équivalent. Vous y suivrez des cours de conduite, comprenant une partie théorique et une partie pratique. Vous apprendrez aussi le Code de la route en vigueur en France. Il vaut mieux s’adresser à un centre reconnu et proposant des formations adaptées. Rassurez-vous, il y en a beaucoup dans le pays. Les enseignants qui vous prendront en charge ont une connaissance pointue et actualisée des législations en France, des technologies et des règles de la route qui prévalent sur le territoire national. À la fin de votre formation, vous passerez des examens. Si vous les réussissez, vous obtiendrez votre permis de conduire B. Si après quelques mois ou années, vous le perdez, en cliquant ici, retrouvez les procédures à suivre pour obtenir un duplicata.

Le permis de conduire pour les non-Français

Maintenant, si vous êtes un citoyen de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen ou un ressortissant non UE/EEE, vous devez aussi suivre des formations dans un centre dédié, car les règles de circulation en France ne sont pas forcément les mêmes que celles de votre pays d’origine. Par exemple, en France, c’est la conduite à droite et la priorité vient aussi de la droite. Par contre, sur les ronds-points, la priorité à la circulation est sur la gauche. En France également, il est formellement interdit de manger, de boire et d’écouter de la musique ou autre à l’aide d’un casque lorsqu’on est au volant. Il est aussi requis de tous les conducteurs sur les routes de France de respecter les limites de vitesse, indiquées sur les panneaux un peu partout. Tout excès de vitesse est pénalisé et il n’est pas autorisé d’avoir un appareil de détection de radars dans un véhicule.

Entre autres informations, vous devez savoir qu’en France, conduire en état d’ébriété est sérieusement sanctionné. Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire et les enfants de moins de 10 ans doivent s’asseoir à l’arrière. En cas d’infraction au Code de la route, vous devez payer l’amende sur place, par timbre-amende ou par chèque. Si vous devez prendre une autoroute, rappelez-vous que c’est payant et que les entrées comme les sorties sont limitées par des péages.

 

En cas d’erreur sur le permis de conduire

Vous attendiez votre permis de conduire avec impatience et maintenant que vous l’avez, en y regardant de plus près, vous avez remarqué une ou plusieurs erreurs. Vous vous demandez si c’est grave ou pas. En fait, vous êtes tenu d’en informer l’ANTS dans les meilleurs délais. Quelle que soit cette erreur, aussi minime soit-elle à vos yeux, vous avez le devoir de la signaler. Que ce soit un oubli de catégorie ou une catégorie autre que la vôtre, ou tout simplement une faute d’orthographe sur votre nom, sur votre prénom ou toute autre information vous concernant ou une faute de saisie. Il est possible que ce soit un droit supplémentaire oublié, une mention restrictive ou une erreur dans la date de validité du nouveau titre.

Donc, quelle que soit l’erreur ou l’omission que vous relevez sur votre permis de conduire, agissez au plus vite en vous rendant sur le site de l’ANTS. Vous pouvez vous servir de vos identifiants ANTS pour cela ou passer par France Connect. Avant cela, préparez un exemplaire recto verso (photographié et numérisé) de votre permis. Une fois sur le site, rendez-vous à la section : Je souhaite signaler une erreur sur mon permis. N’oubliez pas de transmettre les pièces qui prouvent qu’il y a erreur ou omission sur votre permis, peut-être votre pièce d’identité ou votre fiche d’état civil, documents qu’il faut scanner et numériser aussi bien sûr. Vous pouvez signaler cette ou ces erreurs sur le site de l’ANTS uniquement si vous avez demandé votre permis sur ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *